Maurice

LANCEMENT COURONNE DE SUCCES POUR LA MISSION DANS LE CADRE DU PROJET UE/ACP A MAURICE, LE CINQUIEME ETAT BENEFICIAIRE

 

L’assistance technique sur place et les missions de formation à Maurice ont démarré, comme prévu, le lundi 4 août 2014.

La mission a commencé avec une première réunion de prise de contact avec l’équipe de direction du Département de l’Aviation Civile, dirigée par son Directeur par intérim, M. Iswarduth Pokhun. Son objectif était de de fournir un aperçu de la portée du projet, de présenter les membres de l’équipe au Département de l’aviation civile, d’expliquer la méthodologie de travail et de se mettre d’accord sur la démarche à suivre au cours de la mission.

Le Directeur par intérim du Département de l’Aviation Civile dirige la réunion de prise de contact avec les membres de l’équipe, et assure l’équipe du projet de l’entier soutien du DAC.

 Le Directeur par intérim du Département de l’Aviation Civile dirige la réunion de prise de contact avec les membres de l’équipe, et assure l’équipe du projet de l’entier soutien du DAC.

Cette mission a posé les bases pour le lancement des activités de la mission à Maurice.  À l’issue de ces activités qui s’étalent sur 10 semaines jusqu’au 10 octobre 2014, l’équipe aura atteint les objectifs suivants:

  • Assister l’Etat de Maurice lors de la mise en place du plan d’actions correctrices afin d’améliorer le niveau d’implémentation de l’annexe 17 de l’OACI relative aux normes et pratiques recommandées en suivant l’audit de l’OACI de 2012 ;
  • Fournir un avis élaboré sur la manière d’établir élégamment une surveillance efficace de la sûreté de l’aviation et une assurance de la qualité de la sécurité rentables ;
  • Sur base d’une évaluation complexe de la structure de sécurité de l’aéroport international SSR, fournir des services d’assistance technique et consultative adéquats. Cette assistance vise à assurer l’implémentation de l’annexe 17 de l’OACI relative aux normes et pratiques recommandées concernant : l'accès à l'aéroport, le contrôle des environs, la protection de l'aéronef, le contrôle des bagages, marchandises, courrier,  passagers, personnel, la supervision locale et  la sécurité terrestre.
  • Fournir un examen élaboré des programmes nationaux en vue d'établir un système AVSEC bien documenté à Maurice.